La presse en parle
March 4, 2017
Show all

GREECE TERRA INCOGNITA LE BLOG

Pour GREECE TERRA INCOGNITA la saison s’ouvre avec le printemps grec!

La sérénité d’abord ! Première escapade en voilier en Golfe Saronique en cette fin février 2017. Un avant-goût de la douceur de l’île de Póros et des environs. Le calme, les moments passés au café des skippers, les discussions qui tournent autour des préparatifs de la saison 2017, l’été enfin en gestation, voilà pour ce qui émane de l’atmosphère du moment. En face, l’immuable Villa Galini («Sérénité») construite en 1894, le poète (prix Nobel de littérature en 1963) Georges Seféris y avait séjourné, écrivant des poèmes et son journal. Il écrit notamment :

«Póros a quelque chose de Venise: le canal, une communication entre les maisons en barque, le faste, la nonchalance, la tentation sensuelle, quelque chose d’esthétique, un lieu pour les amants du monde, la forêt des citronniers. Il y quelque chose de l’espace clos ici, avec la lune haut dans le ciel et toute la journée, l’écho de la bande des cuivres provenant de l’École navale. La nuit dernière, allant me coucher, je suis resté un moment sur le balcon de ma chambre, contempler la courbe des montagnes en face…» (13 août 1946).

«De la splendide survie ; dès que je retrouve la campagne, les habitudes de mon enfance refont surface. Les paroles d’un batelier, les gestes d’un pêcheur, ont alors un tel prestige à mes yeux, rarement atteint en fréquentant les ministres, les professeurs ou les intellectuels. Ces autres, appartiennent autant de nos jours à un monde rituel. Tandis que ceux-là…» (16 août 1946)

Parfois, nous y serions encore. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Comments are closed.

Loading...